• Avant de parler de la raison pour laquelle se bat cette jeune femme de 24 ans, une petite présentation s’impose.

    Quel est le combat d’Anaïs ?

    Bretonne et têtue, elle a décidé de travailler de 12 à 15h par jour pour mettre en place son projet. Souvent seule, elle ne pense qu’au travail et vit dans une caravane. Elle ne veut entendre parler de personne et peste contre toutes les normes qui limitent ses ambitions. Son objectif est de faire pousser des plantes médicinales.

    Sûre de son objectif, elle s’investit au maximum dans sa passion. Anaïs a fait le buzz, à l’origine un long format de la chaîne locale TV Rennes 35 Bretagne intitulé « Anaïs part en guerre ». Ce film au début n’était destiné qu’à un petit cercle d’audience mais cette jolie fille a tellement chamboulé les personnes que cette vidéo tourne sur les réseaux sociaux, qu’elle est reprise par les médias et qu’à l’heure actuelle elle a dépassé les 240 000 vues
    Dans ce reportage, on y voit de belles images et surtout une conviction incroyable. Avec son franc-parler, sa simplicité et sa rage, elle marque les esprits.

    Autour de cette vidéo, les réactions ont été rapides, les personnes ont tenté de contacter l’intéressée et un élan de générosité se déroule.Son seul souhait étant de s’installer dans l’agriculture pour cultiver des plantes médicinales va peut-être devenir réalité.

    L’initiative du retour à la nature de cette jeune fille est un exemple pour ce qui concerne le domaine pharmaceutique. Se soigner avec les plantes est le meilleur moyen de se soigner. Pour cela, le site de produits régime Élite Minceur propose de nombreux produits à base d’extraits végétaux.


    votre commentaire
  • Chères lectrices, chers lecteurs,

    L’alopécie saisonnière, voilà une affection bien connue des pharmaciens comme moi ! Chaque printemps et automne, vous êtes nombreux(ses) à vous précipiter dans votre officine favorite pour demander discrètement si vous ne seriez pas en train de devenir chauve… Rassurez-vous, tous les animaux à poils souffrent de cela, normalement quand ils se débarrassent de leur pelage d’hiver au printemps, d’où le nom dérivé du renard (alopex).Chute de cheveux, c’est de saison !

    Puisqu’on ne peut pas dire que l’être humain ait besoin d’une fourrure hivernale, et encore moins estivale, pourquoi perd-on des cheveux à l’automne ? Les circonstances font que les mois d’août et de septembre sont étrangement les moments où l’on perd le plus de cheveux, jusqu’à 60 par jour en moyenne, contre 45 au printemps, 25 le reste de l’année. La raison évoquée par les spécialistes en dermatologie capillaire est tout simplement le changement de saison, qui crée de nombreux effets sur l’organisme. Adaptation à la baisse de luminosité, changement de régime, plus d’efforts pour maintenir la température idéale, ajoutez à cela la routine quotidienne au milieu des miasmes ambiants dans les transports, le manque d’aération sous prétexte qu’il Chute de cheveux, c’est de saison !fait froid, et bien d’autres habitudes prises avec l’apparition des feuilles mortes, voilà de quoi fragiliser le corps, qui va limiter les ressources du cuir chevelu au profit d’autres fonctions organiques plus importantes, ne se souciant guère de votre apparence esthétique !

    Rassurez-vous, rien n’est définitif. Vos cheveux suivent un cycle éprouvé, ils repousseront tout à fait normalement. Vous pouvez cependant limiter les dégâts et accélérer la repousse en donnant un petit coup de pouce à votre organisme. La cure d’un mois d’Oenobiol Anti-Chute et Revitalisant est faite pour cela. Dans la lotion des extraits de plantes (oignon, citron, cacao et guarana) apportent toute une combinaison de nutriments qui vont renforcer le cuir chevelu et les fibres capillaires en construction. Avec les capsules, Oenobiol a choisi de limiter la sécrétion des substances qui étouffent les racines de cheveux, à savoir la 5-alpha-réductase et le sébum. L’huile de pépin de courge contient naturellement le composant qui inhibe les 5-alpha-réductases, les 5-alpha-réductols. Les vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6 et B8) régulent la production de sébum. Résultat, vos cheveux poussent mieux et en sont plus forts. À trouver sur toute pharmacie française qui se respecte…

     

    - Le Doc


    votre commentaire
  • Chères lectrices, chers lecteurs,

     

    Vous l’avez constaté comme moi, le temps a été pluvieux une bonne partie de l’été, et malgré les Tous les champignons ne sont pas bons !rhumes et défauts de bronzette, rattrapés avec un bon autobronzant d'une pharmacie en ligne, il y a tout de même un point positif : les champignons sont foison ! Qu’il est relaxant d’aller se balader en forêt et prélever quasiment à chaque pas quelques chanterelles, des sanguins et autres girolles… En tant que pharmacien, je me dois cependant de relayer l’alerte sanitaire du ministère de la santé. En effet, depuis juillet, il y a déjà eu 546 cas d’intoxication. Comment les éviter ? Voici quelques conseils des autorités :

     

    Dans l’idéal, vous ne devriez ramasser que les champignons que vous connaissez et si vous tombez sur un coin riche d’une espèce qui vous est inconnue, avant de les consommer, faites-les contrôler (par des spécialistes, mes collègues pharmaciens, une association, etc.) donc cueillez-en des spécimens entiers. Si vous avez de la chance, ils seront comestibles et délicieux, sinon, ne prenez pas de risque, cela peut aller loin.

     

    En général, ne restez pas près de la route, près de constructions ou d’endroits potentiellement pollués, car les champignons absorbent et concentrent les molécules toxiques. Donc même s’il est beau à tomber, laissez le cèpe pousser au pied de son bâtiment industriel, il ne vous aurait rien amené de bon.

     

    Triez toute votre cueillette au fur et à mesure, afin de ne pas potentiellement contaminer les champignons comestibles avec ceux à vérifier. Le meilleur panier est en osier, en carton, en bois léger, mais surtout pas en plastique parce que cela fait pourrir votre précieuse récolte.

     

    Enfin, une fois sûr(e) que les champignons sont propres à la consommation, nettoyez-les soigneusement, cuisez-les bien et soyez raisonnable sur les quantités ! Pour indication, cela se conserve deux jours au réfrigérateur, si vous en avez trop, vous pouvez les congeler une fois bien propres.

     

     - Le Doc


    votre commentaire
  • Chères lectrices, chers lecteurs,

     

    Les choses bougent concernant les médicaments en France et comme je suis directement concerné, je voulais faire un point sur la campagne d’information lancée le mois dernier par

    Campagne d’information sur les médicaments

    le ministère de la santé.

     

    La ministre de la santé Marisol Touraine a reçu mi-septembre un rapport qui met en lumière les erreurs qui mènent au mauvais usage du médicament. Les lacunes portent sur la connaissance des produits, la formation des professionnels de santé et l’information du public. En somme, on nous explique que nous n’en connaissons pas assez sur les produits de santé, mais qu’on les prescrit et les consomme quand même, et parfois pas pour ce pour quoi ils sont fabriqués. Les grosses affaires de santé concernent souvent un usage détourné d’une substance, c’est le cas pour le Médiator et Diane 35, pour ne citer qu’eux.

     

    Pour remédier au volet « manque d’information du public », le ministère vient de mettre en ligne un site sur le médicament qui dit tout, et surtout qui comporte un accès à LA base de données officielle. Finie la pêche aux informations sur des sites plus ou moins fiables, bien que quelques-uns l’étaient déjà suffisamment (doctissimo, vidal, eurekasante). Désormais les autorités sont dans la place.

     

    La campagne d’information ciblera aussi l’avertissement contre les faux médicaments, un dossier important pour les autorités. En effet, si déjà on n’utilise pas les médicaments comme il faut, il ne faudrait pas qu’en plus ce ne soient pas des vrais. Personnellement, je doute qu’une pharmacie française s’amuse à distribuer des médicaments contrefaits tant ça me semble irresponsables et que les risques encourus sont énormes, mais je suis peut-être naïf. C'est peut-être un coup des Chinois du FBI qui vont acheter une pharmacie en France pour balancer leurs mauvais médicaments et leurs dentifrices à l'antigel... Il me semble que cela serait vite remarqué par les autorités, non?

     

     


    votre commentaire
  • Chères lectrices, chers lecteurs,

    Contrairement à l’idée reçue, tout n’est pas vide dans les villes françaises en été. Dans ma commune, par exemple, il y a eu tellement de visiteurs que mon officine n’a pas désempli, d’où mon absence sur internet pendant un long mois. Heureusement, c’est la rentrée, la frénésie va se calmer un peu et je peux me remettre à écrire des petits articles sur l’univers de la pharmacie en ligne.

    Pour commencer cette rentrée, je ne saurais trop vous conseiller de faire un grand ménaPropreté = Santége, au sens propre. En effet, vous êtes rentré chez vous après une ou deux semaine de vacances, étant parti à la va vite en laissant votre foyer en l’état. Évidemment, le lutin du ménage n’est pas passé en votre absence et au retour, en général, on n’a pas envie de s’atteler à ça.

    Certes, cela sort un peu du contexte de la parapharmacie, mais j’y pensais en renouvelant mon contrat avec une société de nettoyage Antibes pour ma pharmacie. Pour une ambiance de travail saine, rien de mieux que des locaux sains. D’autant que faire appel à des professionnels revient à obtenir une officine propre comme un sou neuf, avec des surfaces traitées au cas par cas. Que cela soit pour une pharmacie, des bureaux, des surfaces commerciales ou autres, la propreté est importante pour les personnes qui y travaillent et qui y viennent en tant que clients. Il faut dire qu’un présentoir d’Actifed Allergie recouvert de poussière, ça n’engage pas les allergique à acheter…

    Voilà pourquoi, en cette rentrée, il faut vous faire violence et vous lancer dans le ménage d’automne, vous serez bien plus résistants aux petites maladies de l’hiver. À bon entendeur…


    votre commentaire