• Les animaux peuvent réussir à vaincre le stress, l'angoisse, la perte de l'estime de soi ou une phobie quelconque sans le moindre traitement médicamenteux grâce à la méthode EMDR. On s’est aperçu que l’EMDR pouvait également fonctionner sur les animaux avec tout autant d’heureux résultats que chez les humains.

    Chien triste

    L’idée d’adapter l’EMDR aux animaux a commencé à faire son chemin lorsqu’une psychothérapeute a remarqué, en 2010, que son chien avait peur quand elle ouvrait le tuyau d’arrosage de son jardin. Comme tous les mammifères ont un cerveau limbique, elle a créé un protocole pour appliquer l’EMDR aux animaux, en commençant par son propre chien. Grâce à la méthode EMDR, les animaux suivent un processus naturel de guérison émotionnelle avec une approche au cœur des neurosciences qui va agir directement dans les réseaux de mémoires sensorielles.

    Le traitement EMDR est basé sur la stimulation d’un processus naturel de Traitement Adaptatif des Informations (TAI) reçues ou vécues dans la situation traumatique. Les protocoles EMDR pour animaux permettent l’activation de ce TAI accompagnée d’un effet cholinergique produit par les mouvements bilatéraux.

    On peut se demander si l’EMDR pour les animaux procure un soulagement permanent. Oui, car cette approche représente un véritable processus naturel de cicatrisation. Une étude du cerveau d’un animal démontre que la trace de la peur disparaît après le traitement via l’EMDR.

    L’objectif premier de ce traitement consiste à s’occuper des animaux de la Société protectrice des animaux (SPA), par exemple les chiens, les furets et les chats, pour ne nommer que ceux-là. Certains présentent des comportements qui constituent un frein à leur adoption et la thérapie EMDR peut les aider à surmonter leur peur.


    votre commentaire
  • La programmation neuro-linguistique (PNL) a été créée en 1975 par Richard Bandler et John Grinder. L’EMDR a été découvert par Francine Shapiro en 1987. Elle est soumise à la vérification expérimentale au cours d’une première étude contrôlée publiée en 1989, « Eye Movement Desensitization and Reprocessing ».

    Les différences entre la PNL et L’EMDR

    https://pixabay.com/photos/yoga-outdoor-woman-pose-young-2176668/

    Bien que faisant référence à la neurologie dans son appellation, la PNL ne s’appuie pas sur les neurosciences mais bien plus sur la linguistique et principalement sur la grammaire générative, c’est-à-dire l’analyse du langage et de la communication, et sur l’observation.

    La PNL utilise l’observation du mouvement spontané des yeux pour affiner le diagnostic, alors que l’EMDR induit délibérément un tel mouvement dans un but thérapeutique. La PNL vise la relation à l’autre, tandis que dans son application la thérapie EMDR harmonise l’état interne du patient lui-même. Elle associe les images, les émotions et les sensations corporelles avec la stimulation sensorielle bilatérale alternée.

    L’EMDR est centrée sur les mécanismes de stockage et de traitement de l’information, pouvant être fonctionnels ou dysfonctionnels. La vocation principale de la thérapie EMDR est le traitement des réseaux de mémoires dysfonctionnels, tels qu’ils se manifestent à l‘occasion de traumatismes psychiques et ensuite dans l’ensemble des pathologies, phobies, dépressions, stress. Son application est donc avant tout clinique et individuelle, ce qui n’exclut pas des recherches en thérapie de couple.

    Les deux thérapies n’ont pas la même application ni la même durée de traitement. En effet, le nombre de séances exigées pour un soin par thérapie PNL est beaucoup plus grand que celui qui requiert un traitement EMDR.

    D’autre part, seule la psychothérapie EMDR est reconnue dans le traitement des traumatismes psychiques par de nombreuses  institutions. Notamment, L’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale en France (2004), l’American Psychiatric Association (2004) et le National Institute for Clinical Excellence du Royaume Uni (2005).

    Pour en savoir plus sur la thérapie EMDR, nous vous recommandons ce site !


    votre commentaire
  • L'âge amène avec lui son lot de maladies. Heureusement, la prise en charge des seniors en maison de retraite est adaptée à leurs besoins.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L’armoire à pharmacie est un indispensable que tout le monde doit avoir chez soi. Elle permet d’avoir les médicaments et les soins nécessaires quand on se blesse ou lorsque l'on est malade. Cependant, bien trop souvent, en ouvrant les portes de ce placard en situation d’urgence, on se rend compte qu’on n’arrive pas à trouver ce dont on a besoin. Alors, pour vous éviter de vous retrouver dans cette situation la prochaine fois que vous en aurez besoin, pensez à organiser votre armoire à pharmacie dès maintenant !

    Organiser son armoire à pharmacie

     

    https://pixabay.com/fr/aide-bandage-bouteille-capsule-15537/ 

    Essayez de tout rassembler au même endroit

    Lorsque vous cherchez de quoi vous soigner, il n’y a rien de plus désagréable que de devoir faire des allers-retours chez vous pour trouver tout ce dont vous avez besoin. Essayez de trouver un placard assez grand, dans la salle de bain par exemple, pour pouvoir ranger tous vos produits pharmaceutiques et les rendre plus accessibles.

    Mettez en évidence les produits indispensables

    Vous utilisez certains produits beaucoup plus souvent que d’autres ? Par exemple, le désinfectant, les pansements, les médicaments contre les maux de tête ou de gorge ou encore les antihistaminiques si vous faites des allergies régulièrement. Pensez donc à mettre ces produits bien en évidence pour faciliter leur accès. Bien sûr, chaque personne est différente et peut avoir des produits différents à mettre en évidence. L’important est que vous puissiez facilement trouver ce dont vous avez besoin régulièrement. N'hésitez pas à trouver des astuces en organisant par exemple vos produits dans de petites boites à étiqueter à l’intérieur de votre placard pour vous y retrouver.

    Séparez les médicaments destinés aux enfants de ceux pour les adultes

    Par mesure de sécurité, pensez à toujours bien séparer les médicaments pour les adultes et ceux pour les enfants dans votre armoire. Parfois les boites peuvent être similaires et dans l’urgence, on ne fait plus attention. Cela peut aussi être utile si vous faites garder vos enfants chez vous. La personne en charge de leur garde, pourra alors trouver plus facilement les médicaments pour les soigner si besoin.


    votre commentaire
  • En maison de retraite, les personnes âgées sont nombreuses à pratiquer des activités sportives dans le cadre d’une rééducation ou pour maintenir leurs capacités motrices. En plus de séances de kiné et d’ergothérapie, de nombreuses enseignes proposent des alternatives comme une piscine médicale ou un spa professionnel afin de compléter leur traitement avec des activités aquatiques. Le blog de Parapharmacie revient sur trois bienfaits majeurs de la rééducation dans l’eau pour les seniors.

    Senior au bord de l'eau à la plage.

    La natation pour limiter les risques de chutes

    Dans l’eau on travaille le corps tout en légèreté et en douceur. Voilà pourquoi la natation est une activité idéale pour les seniors. En maintenant un effort physique adapté à leur âge, les personnes âgées entretiennent leur structure musculaire, se tonifient et apaisent leurs articulations. Elles travaillent aussi leur équilibre, diminuant ainsi les risques de chutes.

    Renforcer le lien social

    Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), il est parfois difficile de maintenir le lien entre le personnel soignant et les pensionnaires qui se laissent parfois aller. La natation est un moyen efficace de renouer ce lien, de partager des moments ensemble et d’échanger. Les seniors se reconnectent avec leur corps, profitent du bien-être que le flottement leur procure et stimulent ainsi leurs capacités motrices en douceur. Cela permet aux équipes médicales de mieux encadrer leur rééducation mais également aux pensionnaires d’échanger entre eux et créer une complicité.

    La relaxation

    Après une chute notamment, le corps a la fâcheuse tendance à se nouer, se crisper. Il devient alors difficile de se rétablir sans soins. En complément de la rééducation, le spa peut être une bonne façon d’améliorer la récupération. Il existe même des séjours en centre de Thalasso ou de cure thermale organisés spécialement pour les seniors. Grâce aux bienfaits des jets d’eau, de la chaleur et des bains à remous, les personnes âgées parviennent à se relaxer plus facilement. En plus de soulager le corps, le spa permet également d’améliorer le moral et maintenir l’équilibre psychologique.

     

    Crédit phot: https://www.pexels.com/photo/beach-sea-old-man-9757/ 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique