• Et si la solution pour se tirer de la dépression se trouvait dans la danse ? Plusieurs études font en tout cas état de ce fait et certaines thérapies préconisent ce type d’activité pour rebooster le mental. Comme moyen de prévention contre les petites déprimes passagères, enfiler sa tenue de danse et parvenir à s’exprimer différemment serait une façon de se libérer et de reprendre confiance.

    Personnes en train de danser.

    Le sport : un anti dépresseur naturel ?

    La pratique d’une activité physique apporte de nombreux bienfaits à l’organisme. Pour le corps, ses vertus sont multiples et agissent sur tous les organes pour améliorer la condition physique et la santé. Mais sur l’esprit, elle a également un impact très puissant. L’exercice physique pratiqué au moins trois fois par semaine diminuerait en effet le risque d’être déprimé de 19%. Ses effets sur le cerveau favorisent l’activation des cellules et la synthèse de sérotonine qui agit directement sur l’humeur et l’anxiété.

    Les vertus de la danse

    La danse permet de stimuler la concentration, de se libérer des pensées négatives ne serait-ce que quelques minutes et donc de libérer l’esprit. En diminuant le stress, le corps est plus apte à se relaxer.

    Certaines danses, très rythmée, activent l’afflux sanguin et favorisent la sécrétion des fameuses hormones du bonheur telles les endorphines, la sérotonine ou la dopamine.

    Enfin, au-delà de l’activité physique, la danse est aussi une manière de s’exprimer. Il existe même une discipline, la Danse Mouvement Thérapie (DMT), utilisée pour libérer les émotions refoulées et parvenir au lâcher-prise.

    Utilisée en complément d’un suivi médical et d’un soutien psychologique, la danse, comme toute autre activité sportive, est une façon d’évacuer le trop-plein de la manière la plus naturelle et saine qui soit. N’hésitez pas à vous lancer !

    Crédit photo : Photo by Michael Zittel from Pexels


    votre commentaire
  • Notre bouche est constituée de nombreuses bactéries qui se nourrissent de certains aliments que nous consommons quotidiennement. La plupart d'entre d'eux (même ceux que l'on ne soupçonne pas) contient du sucre. Ce dernier est en grande partie responsable d'une plus forte production d'acides qui, à terme, attaquent directement les dents de façon irrémédiable.

     

    Une belle dentition.

    Des bactéries cariogènes

    À chaque prise alimentaire le pH de la bouche chute. Il faut par la suite une bonne cinquantaine de minute pour que le renouvellement de la salive permette la remontée du pH et stoppe l’attaque de l’émail. En multipliant les prises alimentaires dans la journée vous multipliez aussi les attaques envers vos dents et une cavité finit parfois par se former : c’est la carie. Et là, sans plus attendre, il vous faudra prendre un rendez-vous d'urgence chez le dentiste.

    Quels gestes adopter pour éviter les caries ?

    Votre meilleure arme contre une carie reste un brossage bi-quotidien d’au moins deux minutes et demi avec un dentifrice fluoré qui aide à la reminéralisation des dents. Vous pouvez également mâcher du chewing-gum sans sucres à base de xylitol qui, en augmentant la mastication, va contribuer à bloquer l’attaque sur vos dents. 
    Il faudra aussi apprendre à se méfier des sucres cachés dans certains aliments comme les chips, le pain, les pâtes ou le riz blanc qui contiennent des sucres rapides responsables de caries. 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires